Etre un modèle dans le nu artistique est actuellement un métier très en vogue. Ça paie bien et c’est mieux que de faire du porn ou du sex cam. Néanmoins, avant de vous lancer dans ce domaine, sachez bien que c’est travail pénible et fatiguant.

Un tournage pourrait durer plusieurs heures

Pour qu’une photo nue soit bien réussie telle comme vous la voyez dans les magazines, il a fallu faire plusieurs heures de tournages. Si vous comptez un jour devenir modèle donc, armez-vous de patience car vous pouvez faire et refaire une simple pose une dizaine de fois.

A part la durée, le plus dure dans un tournage de photo nue artistique, c’est que vous pouvez aussi très vite attraper froid, avoir le ventre ballonné ou être un peu gênée d’être tout nu devant plusieurs personnes pendant des heures.

Votre photographe pourrait être très exigeant

Dans le nu artistique, c’est le photographe qui dirige vos mouvements et vos poses. Et parfois surtout pour les photographes renommés, ils peuvent vous infliger des choses très difficiles à réaliser. De ce fait, si ne suivez pas bien leur consigne, ils peuvent vous engeuler.

Trouver des contrats peut être une tâche difficile

Comme beaucoup de jeunes femmes veulent se lancer dans le nu artistique, la concurrence pourrait être rude. A cet effet, il faut constamment que vous sachez être compétitive afin d’enchainer les contrats sans quoi, vous pourriez très vite vous trouver sans emploi.

Ce n’est pas plus pire que le porn quand même

Mais ce qui est quand même bien avec le nu artistique, c’est que ce n’est pas plus pire que tourner des vidéos pornos. Plus pénible, dans le domaine du porno, vous pouvez même vous faire maltraiter physiquement. Et même si les actrices savent tenir leur langue sur ces pratiques, Jenny Blighe une actrice réputée a récemment dévoilé les traitements inhumains qu’elle subit à chaque tournage.

Pin It on Pinterest