Le chaturbate ou sexcam est une pratique de plus en plus courante. Si avant il se limitait sur le chat sms et les échanges vocaux (téléphone rose), depuis quelques années, surtout avec l’internet haut débit, il est désormais possible d’échanger en direct live avec une hôtesse sexy par le biais d’une webcam. Face à cette nouvelle tendance pour se divertir sexuellement, l’industrie du porno se sent directement touché car, elle génère désormais de moins en moins de profit. Et ajouter à cela, les grandes productions sont encore celles qui rencontrent le plus de difficultés car outre le sexcam, les producteurs de pornos amateurs deviennent aussi des concurrents très sérieux.

A ce rythme donc, on pourrait déduire que très bientôt, le secteur du porno se ferait détrôner par le chaturbate ?

Les avantages du sexcam face au porno

Plus d’interactivité

Avec le porno, on se contente tout simplement de regarder une vidéo. Mais pour le sexcam par contre, on peut discuter avec la personne et lui guider sur les mouvements qu’il faut faire. Et à part cela, surtout pour les célibataires, en faisant du chaturbate ils sont moins seuls et moins déprimés.

Un choix très large

En matière de chaturbate, tout comme dans le porno, l’utilisateur pourrait voir un show pornographique effectué par une seule hôtesse, par deux filles ou par un couple. Côté genre, il y en a également pour tous les goûts (hétéro, gay, lesbienne, transsexuelle…). Et cela ne s’arrête pas là, selon l’origine et l’âge, on pourrait également faire face à plusieurs choix (femme cougar, jeune fille, asiatique, arabe, allemande…).

porno vs sexcam

On prend plus de plaisir

Quand on regarde un film porno, on a tendance à sauter certaines scènes comme les longs préliminaires. Mais lorsqu’on fait face à une jolie hôtesse web cam, on prend bien son temps à avoir du plaisir. Cela n’est pas seulement humainement plaisant, mais cette pratique n’altère pas également le cerveau. Effectivement, lorsqu’on est trop habitué aux pornos, on n’a plus tendance à faire convenablement l’amour en faisant le sexe de manière mécanique ou en sautant les points importants comme les préliminaires.

Les hôtesses web cam sont souvent des amatrices

L’autre plus grand avantage du sexcam aussi, c’est que dans la grande majorité des hôtesses sont des amatrices. De ce fait, il n’y pas trop d’extravagance ni de show démesuré. Quand elles discutent avec leurs clients donc, elles se conduisent de manière plus naturelle et plus coquine.

Ce n’est pas forcément payant

Comme la pornographie, presque tous les sites de sexcams sont freemium( à la fois gratuit et payant). Donc, si ne voudrait pas dépenser aucun centime sur ce type de site, on peut profiter des tchats sexy gratuits. Et il n’y a pas de limite car à sa guise, on pourrait d’un coup passer d’une hôtesse à une autre sans avoir trop de contrainte.

On peut être infidèle sans tout autant trop l’être

Se faire prendre en train de faire un sexcam pourrait certainement entrainer des problèmes dans le couple, mais n’est pas quand même trop grave que de contacter une fille qui fait le trottoir. De plus, avec le sexcam, on ne laisse aucune trace, et il n’y aucun risque d’être vu par d’autres personnes qu’on connait.

Mieux vaut être cam girl que devenir actrice porno

Du côté des filles qui travaillent dans l’industrie du sexe, le sexcam est également plus avantageux que le porno car non seulement c’est payant, mais on elles sont aussi exposées à moins de risque :

  • Pas de maltraitance : la pornographie est salement réputée pour maltraiter ses actrices. En effet, rien qu’à voir les titres des films, on peut nettement comprendre ce qui arrive aux actrices pendant le tournage. Or, pour les cams girls, elles ont plus de liberté. En fonction de ses préférences sexuelles et leur apparence physique, elles sont libres de choisir dans quelle catégorie assurer leur show (jeune fille sexy, BBW, Milf…).
  • Elle travaille quand elle veut : côté emploi du temps, les cams girls, bénéficie de plus de prérogative car elle peut travailler, le matin, le midi ou le soir.
  • Aucun ne risque d’attraper une maladie : comme il n’y a aucune pénétration durant les shows érotiques qu’elles font, elle ne court aucun risque d’avoir des maladies sexuellement transmissibles.
  • Possibilité de garder son anonymat : dans ce métier, chaque hôtesse a tout à fait le droit de travailler sous un pseudo et se maquiller assez pour ne pas se faire connaitre.
  • Pas trop mal vu par la société : par rapport à une actrice porno, être cam girl entraine moins de préjuger de la part de la société. D’ailleurs, c’est justement pour cette raison que de plus en plus d’étudiantes et mères célibataires n’ont pas peur de s’assumer en public qu’elles sont hôtesses de charme.

Le VR porn pourrait il changer la donne ?

Pour atténuer l’émergence de chaturbate, l’industrie du porno table aujourd’hui sur le VR porn. Basée sur la réalité virtuelle, il permet à l’utilisateur de regarder un film porno en immersion. Néanmoins, même s’il est largement plus intuitif que le porno classique, il faut dire qu’il est très loin de battre les sensations et les plaisirs qu’on pourrait se procurer en faisant un sexcam.

Par contre pour conclure, ce n’est pas pour demain que le porno serait rayé du marché des divertissements sexuels. En effet, il gardera toujours sa place de leader, mais avec le sexcam et autres pratiques sexuelles plus coquines, il perdra juste une toute petite part.

Pin It on Pinterest