zones érogènes

Quelles sont les zones érogènes à connaître ?

Être en couple, c’est avant tout être amoureux l’un de l’autre. Pour que ce lien soi de plus en plus fort, il faut que les deux partenaires s’accordent encore plus d’attention. Cependant, si l’on parle d’efforts, ne croyez pas qu’il s’agit d’activités physiques intenses. Il est tout simplement question de l’art de caresser. Parcourir les parties les plus sensibles de votre partenaire, il n’y a rien de mieux pour l’amener au septième siècle. Alors, quelles sont ces zones érogènes auxquelles votre compagnon ne résistera pas ?

La bouche, la première zone érogène à connaître

Parfois, il suffit d’un simple regard de votre partenaire pour que vos lèvres commencent par trembler. C’est normal, car la bouche, aussi banale que cela puisse paraître, est une zone érogène de référence qui promet l’épanouissement de vos séances de caresse en couple.

Cela dit, les lèvres et la langue sont surtout les parties les plus prisées dans cette zone. Alors, pour stimuler celles-ci, il n’y a rien de plus naturel qu’un baiser profond avec une attention particulière.

D’ailleurs, les baisers, vous en avez une multitude de choix pour stimules les lèvres de votre partenaire. Vous pouvez ainsi opter pour les baisers french kiss ou pour les baisers sucrés. Si vous aimez la douceur, vous pouvez y aller en toute confiance avec de doux et tendres baisers susceptibles d’exciter votre compagnon.

zones érogènes

Cependant, vous devez noter que savoir embrasser est un art que vous devez maîtriser avec talent. Entre mordillage et effleurement, la bouche de votre bien-aimé peut devenir fougueuse si vous réussissez bien vos baisers. Surtout, ne vous lasser pas de cette étape, car le corps tout entier peut prendre plaisir aux infinies caresses de la langue et des lèvres.

Les bras, encore l’un des secrets d’une caresse bien réussie

Comme d’habitude, nous pensons souvent que les zones érogènes sont les parties les plus cachées du corps. Pourtant, ce n’est pas du tout le cas. Vous avez aussi la possibilité d’éveiller les sens de votre partenaire rien qu’en ayant accès à ces bras.

À cet effet, il y a plusieurs méthodes aptes à vous aider à exciter votre partenaire sans aucune difficulté. Ainsi, vous pouvez procéder à de sensibles attouchements du coude, du creux de l’aisselle ou de la face du poignet.

Pour ce faire, optez pour de simples caresses, pour de beaux baisers ou encore pour la langue. Peu importe le canal choisi, vous réussirez certainement à faire frissonner tout le corps de votre partenaire.

Les cuisses, la zone idéale pour exciter son partenaire

Les cuisses sont aussi l’une des parties du corps qui sont les plus exposées. Néanmoins, c’est également l’une des zones qui vous promet excitations et gémissements de votre bien-aimé.

Vous n’avez pas besoin d’être un expert en caresse pour maîtriser ce qu’il faut afin d’éveiller les sens de cette partie sensible. Pour y arriver, intéressez-vous précisément aux faces intérieures des cuisses et des genoux.

Avec de petites caresses à fleur de peau, commencez votre entreprise par les chevilles pour remonter vers la zone stratégique. Faites-le avec le plus d’attention et alternez avec des mouvements plus marqués, avec la langue ou la paume de main.

Si vous êtes vraiment attentif aux réactions de votre partenaire, vous devez certainement remarquer une montée d’excitation par de petits gestes érotiques vous encourageant à continuer dans votre lancée. Généralement, vous n’avez qu’à observer quelques patiences pour constater le résultat de votre chef-d’œuvre.

Éveiller des frissons sensuels par de petits attouchements au dos de votre partenaire

Le dos est aussi une zone érogène à ne négliger sous aucun prétexte. Même s’il est reconnu pour ses bienfaits de relaxation ou d’apaisement lors des massages, il est également responsable d’une excitation sexuelle intense.

Cette fois-ci, le tout se passe au niveau de la colonne vertébrale de votre partenaire. Avec votre langue, essayez de descendre le long de cette partie du dos par de petits effleurements de sa peau. Commencez ce mouvement depuis son cou pour vous arrêter à la naissance de ces fesses et appréciez le résultat vous-même.

Les fesses, une zone érogène à ne jamais délaisser

Considérer comme une partie en liaison directe avec l’orgasme, les fesses sont aussi une zone érogène à privilégier lors des moments de câlinerie. Sur ce, couvrez-les de baisers, caressez-les et massez-les confortablement.

Pour plus de réussite, essayez de vous rapprocher un peu plus de son l’intimité de votre partenaire à l’aide de votre doigt ou de votre langue. Cependant, à partir de cette étape, les choses ne se passent plus de la même manière chez l’homme comme chez la femme.

Au niveau de la femme, une insertion d’un doigt ou de la langue vous permettra ainsi de stimuler son anus avec soin. Pas loin de là se trouve son clitoris, déjà excité, que vous pouvez aussi caresser avec tendresse. Facilement, vous pouvez conduire votre conjointe à l’orgasme, surtout si vous associez ces deux mouvements à la fois.

Chez l’homme, les choses ne changent pas, sauf que celui-ci ne dispose pas d’un clitoris. À sa place, cherchez plutôt à aller au niveau de son périnée. Il se pourrait même que vous ayez plus de chance d’atteindre son point G en stimulant son anus.

Cependant, il peut arriver que l’accès à ces zones soit strictement interdit par votre partenaire. S’il oppose sa volonté à cette pratique, n’essayez pas d’insister au risque de le frustrer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *