cam girl

Témoignage d’une cam girl : le plaisir en gros plan

La sexualité est souvent sujette à controverse. Pourtant, certaines personnes choisissent de partager la leur avec les autres. Il s’agit bien sûr des acteurs pornographiques, mais également des cam boys et cam girls. Nous étions curieux de savoir ce qui pouvait motiver une personne à choisir cette voie ainsi que les prérequis et conséquences qui y sont liés. C’est pourquoi nous avons interrogé Mary, cam girl il y a de cela un an.

Les motivations de Mary

Mary a choisi de devenir cam girl pour deux raisons. La première est sa sexualité qui s’est éveillée très tôt, et la seconde raison est son intérêt pour ce métier.

Une sexualité très développée

Mary nous a confié avoir véritablement éprouvé des désirs à l’âge de 15ans. En effet, elle se masturbait chaque journée et profitait de la jouissance procurée sans outre forme de complexes. Elle considérait l’auto satisfaction comme un « exutoire », s’y réfugiant à chaque fois qu’une émotion trop forte s’emparait d’elle. Elle était encore vierge lorsqu’elle se masturbait. Mary était convaincue « qu’il allait se passer quelque chose de beau » au moment de l’acte. Elle attendit donc de se sentir prête et passa à l’acte à 17 ans.

Une passion pour le fétichisme

Fortement motivée par ses désirs, Mary développa un intérêt pour les travailleurs du sexe. Il y a quatre ans, son amie, connaissant ses goûts, lui présenta un homme sur Vinted qui était intéressé par la lingerie. Elle se mit alors à discuter avec des fétichistes durant 6 mois. Elle obtint ainsi une connaissance plus exacte de ce qu’était le fétichisme, mettant de côté les préjugés qui y sont associés à tort. « J’ai pu comprendre pourquoi j’aimais dominer, pourquoi j’aimais aussi être soumise, ça me donne plein de petits indices sur ma personnalité, sur comment je me suis construite… ». C’est ainsi qu’elle finit par devenir cam girl, répondant aux demandes particulièrement singulières de ses admirateurs contre rémunération.

L’impact de cette profession sur les relations

Être un(e) travailleur (euse) du sexe n’est pas forcément vu d’un bon œil. C’est pourquoi nous avons demandé à Mary l’impact de son métier sur ses relations en général.

L’avis des parents

Annoncer être un travailleur du sexe à ses parents n’est pas chose aisée, même pour une fille aussi courageuse que Mary. Elle l’a d’ailleurs admis qu’il lui « a fallu au moins deux ou trois mois à me ronger le cerveau avant d’oser sauter le pas>>. Cependant, consciente que c’était nécessaire, elle a fini par leur dire. Certes, ils n’étaient pas ravis, mais ils ont respecté sa décision. Cela peut donc être considéré comme une victoire.

La vie amoureuse

Mary n’a aucune relation stable. Ce n’est pas dû à son métier (preuve en est que sa seule relation n’a duré qu’un mois et demi!), mais plutôt à sa vision des choses. En effet, elle n’envisage être que dans « un couple libertin et échangiste ». Pour elle, il est inconcevable de se limiter à un seul partenaire.

Quelques points importants concernant le métier de cam girl

Il est possible que vous souhaitiez suivre cette voie très prochainement. Voici donc quelques informations pouvant vous aider à atteindre votre but plus aisément.

Être cam girl par passion

Il est essentiel d’agir en accord avec ses désirs. Mary a parfois reçu des demandes dépassant ce qu’elle s’autorisait à faire. Dans ces cas-là, elle se contentait d’ignorer la demande. Travailler ne doit jamais être synonyme de contraintes selon elle. Comme elle le dit, « J’ai vraiment besoin d’être passionnée par ce que je fais, je ne peux pas me lever pour faire quelque chose que je n’aime pas ».

Les possibilités professionnelles d’une cam girl

Faire de cam girl une profession sur le long terme pourrait s’avérer difficile. Cependant, des années de travail vous permettront d’avoir un carnet de numéros bien rempli. C’est pourquoi Mary a envisagé de travailler ensuite dans d’autres domaines plus importants, mais toujours liés au sexe. En effet, la fabrication de sextoys et la réalisation de films pornographiques sont des pistes qu’elle a sérieusement envisagées.

En outre, elle conseille vivement aux personnes voulant se lancer d’utiliser un pseudonyme. Les agressions sont fréquentes, que ce soit de la part d’admirateurs ou de personnes intolérantes. C’est pourquoi « Dans ce métier, sauvegarder sa vraie identité est très important. »

Comme démontré, le métier de cam boy et cam girl a son lot d’avantages et de contraintes. Mais le plus important reste la motivation. Il est important de se lancer dans cette activité par passion afin de pouvoir la pratiquer librement et sans complexes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *